Meilleurs Voeux 2020 !


Le début de chaque nouvelle année nous offre l’occasion de présenter nos « meilleurs voeux » à nos parents, à nos amis, à tous ceux avec qui nous sommes en contact.

Sans parler des souhaits présentés par pure tradition, par convenance ou par intérêt, on peut noter que cette habitude a du bon. Elle nous contraint à nous souvenir, à parler, à écrire, à renouer des contacts, à faire un effort de gentillesse… Que souhaite-t-on généralement à ceux qu’on aime ? Santé, bonheur, réussite, désirs réalisés; la liste varie en fonction des personnes, des circonstances et aussi de l’imagination ou du coeur !

Le croyant, quant à lui, peut s’inspirer de l’exemple de l’apôtre Paul qui, parlant de « ses frères, ses parents selon sa chair », dit clairement : »Le voeu de mon coeur … c’est qu’ils soient sauvés »
(Romains 10 verset 1; 9 verset 2). Voilà réellement le « meilleur voeu » qu’il soit possible former ! Précisons cependant que l’apôtre Paul ne contentait pas d’émettre un souhait, il allait plus loin. Qu’on en juge plutôt en lisant la totalité de la phrase qu’il a écrite et qui n’a été citée plus haut que partiellement : « Frères, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils soient sauvés.
Former des voeux est une chose; prier pour ceux à qui on les destine en est une autre.
La prière obtiendra sans doute ce qu’aucun voeu ne réalisera jamais.

SOUHAITER, c’est BIEN; PRIER, c’est MIEUX.

Mais le plus important, ici comme ailleurs, n’est pas le plus facile.
Ne pourrait-on pas déjà commencer à prier pour tous ceux à qui on souhaite « la bonne année »?

A. PINGUET – Revue Pentecôte Janvier 1987

Venez écouter l’évangile :

le mardi soir à 19h à Port de bouc

le mercredi soir à 19 h à Fos sur mer

le dimanche après midi à 16 h à Martigues

Entrée libre et gratuite